11-01-07

Just read it!

Qu'est-ce que vous avez fait durant vos vacances?
Voici quelques trucs que j'ai lu/regardé, juste pour le plaisir:)

Livre (dont je n'avais pas de compte-rendu à faire pour l'école!):

«Les Anonymes»
R.J Ellory

Cet auteur à la plume prolifique a également publié «Seul le silence» et «Vendetta».
Des romans noirs, du suspense, la mafia et la CIA, bref, un roman qu'on peut déjà voir porté au grand écran. Perso, mon préféré demeure «Seul le silence» mais les avis sont partagés.

«La carte et le territoire»
Michel Houllebecq

Cadeau de Noël, je commence à peine ce roman où Jed, le personnage principal nous raconte son histoire tout en abordant des thèmes tels que l'argent, l'art, la France. Ça s'annonce bien et j'ai encore toute une semaine pour le lire:)

Films:
Art & Copy
Si vous êtes fan de la série Mad Men (dont on attend avec impatience la dernière saison), vous apprécierez à coup sûr ce reportage sur le monde de la publicité et du marketing. 
La réputation du monde de la pub n'est pas toujours rose mais ce film montre le joli côté des propriétaires des grandes boîtes de pub et leurs créateurs. Générer les idées, les grandes campagnes, celle de Reagan, Just do it! de Nike, Apple - vraiment intéressant de découvrir la première pub en 1984 de ce produit qui n'a vraiment plus besoin de publicité maintenant. On y rencontre des égaux et de la créativité gonflée à bloc, et c'est inspirant.

Dexter
L'été, on ne sort presque jamais la télé (elle est dans un garde-robe, vous vous souvenez?). Par contre l'hiver, c'est le temps des séries! Depuis Novembre, on a terminé Lost (je suis officiellement en deuil de Jack et James) et on s'est pris les pieds dans Dexter. Ce tueur en série auquel on s'attache malgré nous a de quoi capter notre attention. C'est pile dans le ton des nouvelles téléséries; on nous présente de gentils personnages qui font des trucs complètement immoraux. Weeds en est un bon exemple mais bon, Dexter déclasse tous les autres à date, c'est une très bonne série d'hiver. Et puis, ça nous prenais quelque chose après Lost hein!

I'm still there
Vrai ou faux?
Joaquin Phoenix prend sa retraite de sa carrière d'acteur et devient chanteur. Il se prend pour Eminem soudainement et sera rappeur. On erre dans le doute, Phoenix est gros, c'est la décadence, il frise la folie et on ne sait toujours pas si c'est vrai. Troublant. Portrait d'un acteur en chute libre qui se coupe lui-même du monde et se retire de sa ligne du succès. Du cinéma qui surprend et qui détonne, on aime ça.

Barney's Version
Ça commence bien 2011.
Tiré du livre de l'écrivain Montréalais Mordecai Richler, l'histoire est celle de Barney - qui est incarné par l'excellent Paul Giamatti - un homme apparemment sans histoire qui se marie trois fois. Barney vivra finalement une vie remplie d'amour et de beaux événements et sera entouré de personnages tous plus attachants les uns que les autres. De Dustin Hofman qui incarne son père à Minnie Driver qui a le rôle de la Femme hystérique #2, tous ces personnages nous font vivre des émotions intenses.
Vous allez rire et pleurer en même temps, mais vous allez surtout pleurer à la fin, c'est presqu'une garantie!

Bon cinéma et bonne année 2011!

Aucun commentaire: