10-03-29

Mambo Italiano

Vendredi soir, direction resto Italien.

Pas celui où on va normalement dans la Petite Italie où on apporte notre vin et où on mange la meilleure pizza. Non môsieur. L'autre resto Italien, celui qui coûte cher. Ah.

Mon amoureux et moi ne connaissons pas grand chose à l'Italie. Ce n'est pas (encore) une région que nous avons visité, donc pas de souvenirs romantiques qui nous inciteraient à fouiller Montréal pour trouver les meilleurs restaurants Italiens. Pas grand chose... à part les pâtes. J'adore. Je pourrais aussi me nourrir uniquement de pâtes et de pizza. J'arrive heureusement à être plus raisonnable que ça mais bon, disons que j'en mange assez souvent. J'aime également de l'Italie ce petit resto mentionné plus haut -vous mourrez d'envie que je vous en parle maintenant hein?- où l'on boit son vino dans un verre à eau. Patience...

DONC, tout ce préambule pour vous parler du seul resto Italien découvert à Montréal à date : Graziella


Il est sous notre nez, dans le Vieux-Montréal depuis deux ans et demi mais nous ne l'avions jamais essayé. Préjugés? Peut-être....

Le décor est charmant et on peut en dire tout autant du service. C'est un restaurant où l'on peut aller avec un groupe de travail, en amoureux ou entre amis. Je l'appellerais mon passe-partout du vieux-montréal. De plus, ils ont aménagés au sous-sol quelques salles privées qui peuvent être utilisées pour des réceptions ou des soupers d'affaires.

Nous avons eu une table un vendredi soir à 18h30. Parenthèse ici. Pouvez-vous m'expliquer c'est quoi le foutu truc pour avoir une table un vendredi soir à une heure décente? Pas à 17h30 comme me l'a si gentiment suggéré la serveuse du Local, ni à 21h00 (au Kitchen Gallery que nous essaierons bientôt c'est promis!). Juste 19h30-20h00. C'est comme une mission impossible. Mais bon, j'y reviendrai dans un autre billet.

Antipasti: encore un peu sceptique, nous avons commandé en entrée le pétoncle et le carpaccio.


Houlàlà! C'était délicieux. J'aurais voulu vous mettre l'eau à la bouche avec la description mais le site est en construction. La cuisson des pétoncles était parfaite et le carpaccio, un vrai délice. Vraiment, l'expérience était plus que concluante! J'étais charmée!









Nous avons continué avec les raviolis farcis au canard et le poisson pour mon amoureux.


Bon, vous excuserez la qualité des photos, un appareil digne de ce nom est en négociation en ce moment et le résultat devrait être un peu différent sous peu.

Les deux plats principaux étaient excellents au goût. Ma seule petite critique ici est que j'aurais préféré avoir 3 raviolis, plus gros mais avec une présentation un peu plus... délicate? Parce qu'ils étaient trèèèès bon mais ils auraient pu être encore plus appétissants avec une belle présentation.

Nous avons pris l'assiette de fromage - Italiens bien sûr- et je vous dirai que j'ai franchement apprécié ma première expérience de restaurant Italien dans le Vieux-Montréal. Beau décor, service excellent, plats délicieux, ambiance festive. Une très belle soirée.... que chéri et moi n'avions pas envie de terminer.

Nous sommes donc allé dans un bar où il nous arrive euh... assez souvent d'aller: Le Confessional.















Je n'avais pas d'inspiration pour le drink de fin de soirée alors j'ai opté pour un classique (plutôt rare après du vin), une bière blanche. Vous constaterez que la 'piscine' tient à peine dans ma main droite!

Bref, un beau vendredi soir et deux endroit à recommander:

Graziella
116 McGill
Vieux-Montréal
514.876.0116

Confessional
431 McGill
514.656.1350

10-03-25

LOUFOVSKY

Urbania mentionne: «une expo digne de Tim Burton»

En effet....




Je suis allée avec quelques amis(es) hier soir au vernissage de l'expo LOUFOVSKY. La galerie Roccia et la galerie 2M2 en collaboration avec l'Excentris exposent ces personnages qu'on présume être de la même famille. Une très belle soirée...
Il y avait de l'ambiance avec les 'Junkyard Dogs' et la musique du DJ 'The Goods'.













Fascinant, troublant, intéressant. Je parle des Loufovsky bien entendu...

















L'instant d'un moment, nous avons nous aussi fais partie de cette lignée de fous

photo.php.jpg



Petite bouffe au 'Frites Alors!' après l'expo où j'ai été agréablement surprise par un sandwich végé dégoulinant. En effet, un ami m'a fait remarquer que 'végé' n'égale pas 'léger'.
Merci  à Joëlle pour son bon service et sa patience avec notre table de Français-Québécoise!
Séverine a probablement dit au réveil ce matin: Joëlle For-ever mais ça devrait finir par passer.




















Allez voir l'expo, c'est jusqu'au 25 Avril prochain!

10-03-22

Pet de soeur

Lorsque j'étais enfant (pour ne pas confondre avec petite), nous allions à chaque année à la cabane à sucre du cousin de mon père qu'on ne voyait d'ailleurs que cette fois-là dans l'année. Truc familial (malgré le cousin que je ne connaissais pas), les vaches, les poules, les chevaux, les chats partout, le vieux char des années 50 sur le terrain bref, la totale. Il fallait même escalader la montagne pendant au moins vingt minutes avant d'arriver tout en haut, là où le fameux chaudron magique nous attendait. Cette petite pièce où le sirop bouillait, j'aurais pu y rester pendant des heures... c'est à peu près la seule chose que j'aimais de cette journée. Le reste, l'odeur des vaches (écoeurante), le sol boueux, la chèvre qui mange vos manches de manteau en vous regardant bêtement, les pieds froids après quinze minutes dehors et les fameux tours de 4 roues, c'est NON! J'avais douze ans et déjà je savais que JAMAIS au grand JAMAIS je ne vivrais en campagne.

En fait, j'entre plutôt dans la catégorie des Homo Urbanus. J'adore Montréal et ses bruits, son histoire, ses quartiers et j'aime bien avoir les pieds sur l'asphalte et non dans la bouette. Alors quand vient le temps des sucres, à chaque année je marmonne avec les dents bien serrées, *&?%$#@$%?&*(&?%$ la cabane à sucre? Certain qu'ça m'tente! (*&?%$#(*&?%?&*&?%$#

MAIS! Je dois dire que cette année, j'ai eu une agréable surprise. D'habitude, les cabanes à sucre populaires sont des lieux où on mange dans une grosse cafétéria des oeufs smoutcheux et du jambon sec mais cette année, le groupe avait réservé à la cabane à sucre Charbonneau. C'était beau (pour un décor de cabane à sucre), bon (très bon même!), les serveurs étaient tous souriants et la discothèque ne sentait pas l'adolescent en furie qui vient de danser son gras d'oreilles de christ. Il ne faisait malheureusement pas beau pour la première journée du printemps alors nous n'avons pas pu profiter des activités extérieures mais avec un 10 degrés de plus et du soleil, l'expérience doit certainement être une réussite totale.

Une des dernières innovations qui ont tout pour plaire à l'homo urbanus sont les cabanes à sucres «urbaines». Le chef du restaurant Auguste à Sherbrooke vient d'ailleurs d'associer son nom à La Cabane, qui a ouvert ses portes dans le Vieux-Montréal tout récemment. Quelqu'un l'a essayé? L'autre cabane très populaire est celle de Martin Picard, le très-fameux-propriétaire du PDC (pour les intimes). Pour avoir une réservation au PDC, il faut normalement appeler au moins une à deux semaines d'avance et encore, tout dépend de la période de l'année. Pour réserver à la cabane à sucre du pied de cochon, il faut tout simplement appeler un, deux, voir même trois mois à l'avance pour réussir à avoir une table. Nous avons justement réussi ce coup de maître et nous allons aller nous faire exploser le foie le 17 Avril prochain. Si je survis à ce dîner, je vous en reparle.

En attendant ce festin, nous irons du côté du Brésil boire des caipirinha et manger des viandes rôties au charbon au Milsa samedi prochain.

à bientôt!
S

10-03-18

Monsieur B

Monsieur Bon?
Monsieur Bête?
Monsieur Bourgeois?
Monsieur Blais?

Il y a place à tout plein d'interprétation pour le B de Monsieur B. J'opterais pour mon premier choix. 

Mercredi soir, 8h30.  C'est l'anniversaire d'une amie qui vient de la Colombie qui a vrrraiment une envie folle de manger un plat typique de son pays pour l'occasion. Malheureusement pour elle et pour nous, le Delicias Colombianas était fermé à cette heure et nous avons dû trouver un plan B. 

Vous me voyez venir?

Monsieur B est suggéré, c'est un apportez votre vin, on se croise les doigts pour que ça soit encore ouvert, et on s'y rend. 

9h30 (ça a été long pour se décider)
Il y a de la place pour 5, on est content, on a du vin et on va enfin pouvoir célébrer! 

Nous avons tous été très satisfaits du résultat. Le tartare était excellent et le risotto de Véro était tout à fait réussi.

Ma facture: un grand total de 22,50$ 
Magnifique.

Une bonne petite place où aller entre amis pour discuter et refaire le monde. Nous avons laissé la serveuse vers 12h15, après avoir partagé avec elle un morceau de gâteau fondant au chocolat fait par une des invitée. Miam.

Soirée réussie, je le recommande et j'y retournerai c'est certain!



P.S Le B c'est pour Bistro....


10-03-14

Le Club Chasse & Pêche


Soirée d’amoureux avant que mon homme ne parte pour un (trop) long séjour pour le travail.  On va essayer un nouveau restaurant me demande-t-il? Avec plaisir…

Je commence les recherches afin de bien sélectionner l’endroit. J’avais pensé lui faire découvrir le Bienville – dont j’ai parlé un peu plus bas dans une autre critique- mais il me suggère un endroit que nous voulons découvrir depuis longtemps: Le Club Chasse & Pêche. Houlà! C'est oui tout de suite. On laisse un message, ils nous rappellent et ô miracle, ils ont une table de libre à 19h00 un vendredi soir.

Ce restaurant m’a toujours intrigué. On en entend parler un peu, discrètement, de temps en temps. Le nom est presque invisible, (mettre photo). On doit savoir que ça existe parce que même en voyant le logo, on pense que ça pourrait être un des trucs historiques du Vieux-Montréal…

On ne savait tellement pas à quoi s’attendre qu'on n'avait pas trop d'attentes. On entre... c’est beau! On se croirait dans une caverne. Le décor, très sombre, chaleureux et dramatique nous met tout de suite dans l’ambiance.  

Le service? Impeccable… depuis notre expérience chez Boulud à Vegas (je sais, je ne vous en ai pas encore parlé mais ça viendra!), je me disais qu’il se passerait probablement beaucoup de temps avant qu’on puisse avoir droit à un service de cette qualité. Tout en douceur, professionnels, timing parfait bref, on ne s'en occupe pas et ils sont toujours là quand on en a besoin.

Côté menu, on avait envie de tout prendre. Ça aussi c’est plutôt rare! Des huîtres aux pétoncles, à la perdrix et le risotto en entrée, au cerf, au sanglier, à l’arrivage de la mer ou le plat chaud et robuste, on a envie de tout manger! Il a bien fallu faire un choix et mon amoureux a pris la bisque de homard en entrée (le big big big winner de la soirée) et le sanglier en plat. De mon côté, je me suis fais recommander les pétoncles et le cerfs. La bisque a tout simplement emportée la palme d’Or pour la soirée, si vous allez au Club Chasse & Pêche, ce n’est même pas une option, prenez cette entrée. La seule petite fausse note a été que mon pétoncle était un peu trop cuit et peut-être un peu trop simple comparé au reste du menu. Le mélange de citron confit avec le pétoncle est une bonne idée mais il manquait une petite touche de je-ne-sais-quoi d’autre dans l’assiette. Le cerf et le sanglier étaient tous deux délicieux et l’accompagnement de légumes bien original.

Plateau de fromage : 3 petits morceaux, quelques biscottes au lieu du pain (bonne idée) mais on aurait apprécié une variété d’au moins 5 fromages et peut-être une petite suggestion d’un dernier verre pour bien terminer le tout. Nous étions du premier service alors il fallait probablement bientôt libérer la table.

Nous n'avons pas essayé les desserts mais jetez un coup d'oeil par vous-même à la carte, ça vaut probablement la peine...

Bref, une note presque parfaite, un quatre étoiles et 3/4, une soirée merveilleuse et un service hors pair. Le Club Chasse & Pêche; définitivement à essayer.


10-03-13

Ma couturière préférée

Je mesure 5 pieds.... avec des talons hauts.

Eh oui, je suis petite et je ne vous parle pas de la grandeur de mes pieds, pour qui je devrais aller rester au Japon pour qu'ils soient convenablement chaussés. J'ai donc, comme vous pouvez vous en douter, un peu de difficulté à m'habiller et à trouver des trucs qui me vont bien. Tout est toujours trop long, avec trop de hanches et un grand califourchon!

Chanceuse comme je suis, je découvre il y a quelques années, la-blonde-d'un-ami-de-mon-chum qui, à ce qu'il parait, fait de la couture et est pas mal bonne. Mes expériences passées pour me trouver des couturières s'étaient toutes avérées bien décevantes, soit à cause du style, de la qualité ou du prix.

Bref, Catherine commence à me faire quelques vêtements et je suis finalement tombée sous le charme. Ses robes font toujours un effet incroyable lorsque je les portes et je me fais à tout coup aborder dans les toilettes des filles pour me faire demander "mais où est-ce que tu as acheté ta robe???". C'était mon secret bien gardé... Maintenant accessible pour tous et plus populaire que jamais, je dois partager le succès de ses créations avec d'autres :)

Bien entendu, ce n'est pas la même démarche qu'au magasin. On doit savoir un peu ce qu'on veut pour ne pas être déçu, ajuster au fur et à mesure que la création se fait et finalement, on ne peut pas vraiment retourner au magasin si on n'est pas satisfait. Normalement, Catherine tente de s'assurer que ses clientes sont contentes mais tant pis pour vous si vous n'en parlez pas.

Allez faire un tour sur son tout nouveau site pour découvrir comment elle fonctionne et dans quelques temps, je mettrai quelques photos de certaines de ses créations avec moi dedans :)

http://www.hairspraymafia.com/



10-03-10

bientôt en onde...

Avez-vous lu mon post sur ma (grande) découverte de Diane Birtch un peu plus bas? Le coup de coeur immédiat et depuis, j'ai écouté son album Bible Belt toutpleindefois!

Je ne sais pas pour vous mais moi je trouve ça très inspirant de découvrir des petits chef d'oeuvres de musique. Sauf que... c'est pas évident de savoir où regarder pour trouver les albums cachés. En fait, il y a  beaucoup de sources (et bcp d'artistes forcément) et on ne sait pas toujours à qui faire confiance.

Chers lecteurs, je suis celle qui 'teste' les restaurants pour vous -quel sacrifice-, et dans peu de temps vous pourrez lire celui qui 'teste' la musique pour vous! Eh oui, on n'arrête pas le progrès. Un nouveau collaborateur viendra à chaque mois -si l'inspiration est au r-v- présenter une découverte\recommandation et/ou critique musicale. C'est pas beau ça?

Notre collaborateur-qui-n'a-pas-de-nom-encore vous fera certainement sourire avec ses jeux de mots, et inspirera définitivement ce qu'il y a de bon à mettre dans votre iPod.

h-3-1234728-1217579645.jpg


Restez à l'écoute, il sera là sous peu!

Pour vous faire patienter, je vous parlerai la semaine prochaine du resto que je vais essayer ce vendredi- le choix n'est pas encore arrêté- ET de mon week end à Toronto!

à bientôt!
Sissi

10-03-07

L'Exception à la règle

Au Byblos Petit Café, je fais deux entorses à des trucs que je n'aime pas.

La première:
Autant j'aime aller au restaurant, prendre le petit-déjeuner ailleurs que chez moi ne me tente pratiquement jamais. J'adore prendre mon temps la fin de semaine et boire mon café en lisant mon Devoir. C'est à peu près le seul temps que je passe chez moi alors aller au restaurant ... pas vraiment. SAUF qu'au Byblos, j'y vais avec le sourire!

La deuxième:
Je ne prends pratiquement jamais la même chose quand je retourne dans un resto. J'aime faire des découvertes et essayer des trucs différents à chaque fois. SAUF, au Byblos où mon amoureux et moi on prends toujours la même chose...!


Byblos Petit Café nous offre une cuisine du Moyen-Orient qui est tout simplement délicieuse. On y va pour le petit déjeuner et on prend du yogourt au concombre, l'omelette au féta et le mélange de différents pains, servi avec le halva, la menthe et les noix de grenobles. Miam, miam, miam. Ah oui! J'oubliais le jus de melon d'eau....slurp.

Les plus = on y mange tellllement bien et entre ça et deux oeufs-crevés-tournés, je n'hésite même pas une demis-seconde.

Les moins = le service est telllllement toujours extra-lent... et il y a toujours une file d'attente, été comme hiver. Soyez patient est le mot d'ordre et assurez-vous d'être en bonne compagnie!

Bref, malgré le service un peu ridicule, malgré l'attente, malgré le fait que je n'aime pas aller déjeuner au restaurant, j'adore aller au Byblos.

Essaye-le et si vous prenez autre chose, vous réussirez peut-être à me convaincre de changer de menu la prochaine fois :)

10-03-04

Vegas... la suite

Dans le numéro d'Avril du magasine FASHION, il y a un article intitué "What Happens in Vegas". Si vous comptez aller à Vegas sous peu et que vous avez un bon budget, allez lire cet article, il vous donnera pleins d'endroits beaux, bons, chics (et cher) à visiter.

Votre dévouée Sissi n'ayant malheureusement pas de budget royal, nous avons optés pour un hôtel un peu moins $$ pour la première partie du voyage- le Hilton, pour ensuite aller loger quelques nuits au Mandalay Bay. Dans les deux cas, piscine chauffée, belles chambres, palmiers et bon service. Je vous suggère fortement le Hilton si vous ne voulez pas investir la moitié de votre budget dans votre chambre d'hôtel. Le Mandalay Bay vaut cependant le détour et...pourquoi pas une nuit ou deux! Les chambres sont magnifiques, la vue est belle et il y a pratiquement tout dans cet hôtel. Durant la saison plus occupée, il y a même une 'plage' et une piscine à vague.... on nage littéralement dans le surréel! (n'oubliez pas qu'on est toujours dans le désert!)


Cependant, si vous voulez la totale côté hôtel, je crois que le Wynn et le Mandarin Oriental battent des records de luxure et de ridiculement beau. C'est d'ailleurs dans le Wynn qu'il y a Boulud...

Maintenant, parlons shopping à Vegas. Ouch! Le truc, c'est que j'ai manqué les Outlets.... c'est peut-être une bonne chose pour mon portefeuille cependant mais n'oubliez pas de demander où sont ces fameuses cavernes d'Ali Baba où vous pourrez vous procurer des vêtements griffés à prix ridicules. designerfashionclearance.com

Il y a tout pour la princesse là-bas; spas, shopping, restaurants, clubs, bling-bling et freak mais c'est l'fun des fois :)

Je vous garde Boulud pour une autre inspiration, j'y pense encore et je me dis que ça peut difficilement être meilleur ailleurs....

à bientôt!
Sissi-qui-sent-le-printemps-arriver-et-qui-a-envie-de-magasinage!!!

10-03-01

Nuit Blanche à Montréal

Samedi dernier, c'était la Nuit Blanche à Montréal et nous avons eu la collaboration de la température. La nature est vraiment déchaînée ces dernières semaines et inverse tout: aux États-Unis c'est la catastrophe et ils ont plein de neige et au Canada, c'est à peine si on a quelques flocons (sauf à Terrebonne, là-bas il y a toujours de la neige :)

Bref, c'était la Nuit Blanche et nous avons pu marcher dans les rues sans se geler et participer à quelques activités.

La soirée à débutée avec l'expo à la Galerie MX du Vieux-Mtl. Il y avait le vernissage de l'artiste NIKO au premier et les oeuvres des autres artistes au deuxième. C'était un très beau début de soirée, la galerie étant un lieu où on a envie de faire un 5@7 et de discuter entre amis, entouré d'art et de belles choses.





Par la suite, nous avons fait un saut à la Maison de l'Architecture du Québec où il y avait "une nuit Brésilienne avec Niemeyer". La danse était à l'honneur et m'a d'ailleurs rappelé que je dois apprendre la salsa et autres danses latines avant le mois d'août! Des volontaires?






Pause café avant de prendre la direction de la Place Jacques-Cartier et des Quais du Vieux-Port où l'ambiance était au Piknic électronique. C'était plein!! Plein de monde qui faisaient la fête et c'était franchement agréable de voir tout le monde danser dehors.

Il y avait des circuits gratuits, les musées étaient tous ouverts et c'est une des belles fêtes de Montréal à ne pas manquer.

On a hâte au printemps pour pouvoir recommencer à profiter de notre ville:)