10-01-30

Je reviendrai...

Étant malade (on ne sait pas ce que j'ai encore) depuis déjà 2 semaines, je vis recluse dans ma maison et attends que ça passe.

JE VEUX UN VERRE DE VIN!! Et faire la fête, aller manger au restaurant et m'amuser!! ouf, c'est pas facile être malade. C'est pas comme si j'avais un rythme de vie tranquille où je ne manque rien si je suis malade tsé...

Donc, pas de critique resto pour les prochaines semaines mais je me soigne bien pour pouvoir être en top forme pour Las Vegas!!!

Je vous mettrai peut-être quelques critiques de films si je suis encore clouée au lit cette semaine :)

à bientôt!
Sissi-malade

10-01-25

San Francisco, CA

Êtes-vous déjà allé à San Francisco?

Parce qu'on approche Février et que Février est un des mois les plus plate de l'année, je vais vous parler de notre escapade à San Francisco, question de se changer les idées un peu.

Le 24 Avril dernier, nous décollions pour un séjour d'un peu plus d'une semaine en Californie. Premier conseil, attendez la deuxième de Mai si vous souhaitez partir, en Avril il fait encore 10-15 degrés celcius et c'était un peu frais pour les visites.

Premier arrêt, San Francisco! Cette ville est m-a-g-n-i-f-i-q-u-e. Elle respire la santé et le mode de vie sain. Les gens sont beaux (bon, ok, et riche), l'architecture est simple, colorée, le Port où de longues marches sont possible est tout simplement magique.





Le "Market" (Pier 39) du samedi où touristes et locaux flânent, Fishermans Warf, Chinatown, tout se fait à pied et le paysage passe de palmiers, à fleurs (Coit Tower), aux édifices du Financial District. Ça donne envie de ramener les Tramway à Montréal...

Le lendemain, Alcatraz. Lorsqu'on est dans la ville, partout où se pose notre regard à l'horizon, il y a Alcatraz. C'est un peu troublant de toujours vivre le contraste entre une si charmante ville et une ancienne prison. La visite en vaut le coup. Des excursions sont proposés pour un tarif raisonnable, vous partez en bateau pour l'île et vous revenez par le bateau de votre choix, à l'heure où vous décidez que vous avez fait le tour de la place. Nous avons vu la mouette la plus grosse de la terre attraper en plein piqué le Hot Dog d'un gamin!

Arrêt pour le lunch dans un resto qui est devenu l'un de mes préférés (ambiance, service et bouffe). Vous devez ABSOLUMENT aller au Nettie's Crab Shack si vous passez par San Francisco. Le crabe est simplement délicieux et j'ai bu un Chardonnay Chateau Latour, que mes papilles gustatives ont tout de suite adopté. J'en aurais bien ramené 4 caisses mais je n'ai jamais le vignoble trouvé à Nappa/Sonoma.



En route vers Napa Valley! À environ une heure et demi de San Francisco, c'est une autre bonne raison pour avoir envie d'y vivre. Premier resto essayé au hasard (on est trrrès chanceux normalement), le Bounty Hunter. Mon amoureux a 'accidentellement' dégusté un verre de je-ne-me-rappelle-plus-quoi à 27$ et nous avons découvert ce qu'était une carte des vins. On a hâte au jour où nous pourrons avoir autant de choix à Motréal.

Le lendemain matin, excursion dans les vignobles: nous étions au paradis.
Silverado Trail est un chemin où il y a un cinquantaine de vignobles à visiter. Lesquels choisirs?!! Le premier sur notre route fut Judd's Hill. Ce fut une belle expérience mais le meilleur nous attendait.
Clos du Val où déjà, le domaine s'étendait sur de vastes collines et où nous avons découvert l'existence d'une petite épicerie fine - nous allions y retourner souvent pour nous ravitailler - pleine de victuailles intéressante pour un souper en amoureux.


Le lendemain, visite de Mumm, St-Supéry et Péju. À chaque vignoble, une expérience différente mais mon coup de coeur revient à St-Supéry. L'avantage d'y aller dans la saison où il n'y a pas beaucoup de touristes est que vous êtes traités comme des rois. Nous avions pris la dégustation de base à deux (parce que bien entendu, je ne peux pas faire 4 vignobles et marcher encore droit après alors on alterne!), et j'ai finalement goûté à 5-6 produits plus leur vin de dessert (Moscato 2008) qui est absolument fantastique.


















En soirée, je me suis fais servir le plus gros steak à vie au Brix. Sérieusement, le serveur a dû me trouver un peu bizarre de commander cet énorme steak bleu mais en voyant mon expression lorsqu'il a amené la pièce, il a tout de suite compris que je ne savais pas ce qui m'attendait! Dégusté avec un Duck Horn, c'était un festin de reine.

Sonoma Valley maintenant. Benziger et sa visite du vignoble "Biodynamic" fut fort intéressante, Sterling, où on doit y accéder en téléphérique offre une vue époustouflante sur la vallée et enfin, notre coup de coeur #2; Joseph Phelps. Nous avons fait un pique-nique au soleil, avec vue sur le vignoble accompagné de fromage & saucisson. Comme blancs, nous avons eu droit au Sauvignon Blanc 'St-Helena' et au Viognier. Nous avons également dégusté en rouge leur vin-vedette "Insignia" 2005 qui est juste 'ouf', leur Caberet Sauvignon 2005 et un Merlot 2006.















Nous avons terminé notre journée dans notre 'resort' Lodge Marriott avec une pizza dénichée au coin et un Cabernet Sauvignon de chez Péju... la belle vie, rien que ça!


Nos deux dernières expériences de vignobles ont été pour mon coup de coeur #3 le Chateau St-Jean et St-Francis. Nous avons eu droit au salon VIP du Chateau St-Jean, dégusté leur fameux cinq cépages 2005 (un mélange de Merlot, Malbec, Petit Verdot et de cabernet Franc), et à leur Chardonnay Sonoma County Rsv 2005, tout simplement hallucinant.


Le plus cruel dans tout ça, c'est que nous ne pouvions ramener que 4 BOUTEILLES!!! Un vrai suplice.... Nous aurions aussi aimé visiter Beringer, Rutheford Hill, Clos Pegase, Mondavi, Jessup, Opus One mais bon, nous avons dû nous résigner faute de temps. Ce n'est que partie remise car je compte bien renouveler l'expérience avec quelques copains. En effet, beaucoup de vignobles ont des installations adaptées pour des groupes et ça peut être intéressant de partager ses impressions et débattre un peu en groupe.

Retour à San Francisco pour les deux dernières journées, un peu de shopping et de longues marches pour dire au revoir à cette ville magnifique.

Bref, un séjour parfait, mes seules recommandations seraient prévoyez au moins 10 jours en tout et partez un peu plus tard lorsqu'il fait plus chaud. Peut-être la prochaine fois nous irons vivre l'expérience des vendanges?



En attendant, Las Végas nous attends en Février, je vous partagerai à mon retour mes expériences dans cette ville qui risque de m'impressionner mais pour d'autres raisons que la nature et ses paysages!

à bientôt!
Sissi

10-01-23

Le Pied de Cochon & son foie gras

Le foie gras, ce sera le vôtre lorsque vous sortirez de ce resto.
On est soûlé par la nourriture. Pas comme un petit verre de vin blanc sec là, non môsieur, comme une tonne de Guiness ou 10 sangliers d'Obélix. Le lendemain, on a un petit peu mal au coeur mais on sourira en se souvenant du plaisir qu'on a eu.

Pour aller manger au Pied de Cochon, il ne faut pas être: difficile, au régime, sensible et/ou malade. Il faut par contre avoir les caractéristiques suivantes: être en forme, avoir envie de se goinfrer et de sortir bien rond (d'alcool et de nourriture). Une vrai orgie et on abuse. On aime ça. C'est fait pour ça.

Tout est gras, délicieux, chaud et bien apprêté. J'ai pourtant agit comme une débutante la dernière fois où je suis allée. La réservation était à 21h00 alors on a décidé de prendre l'apéro chez nous avant, avec quelques petites bouchées question de ne pas mourir de faim à 20h30. En arrivant, nous étions tellement excités que nous avons commandé comme amuses-bouches: des cromesquis exquis de foie gras, l'assiette de cochonnailles et les accras de morue. Je vous rassure tout de suite, nous étions 6. Après, les entrées. Ont circulé sur notre table la soupe à l'oignon gratinée, la mousse de foie de pintade et la très populaire poutine au foie gras.

Nous étions déjà pleins.

Qu'à cela ne tienne, on enchaîne avec le plat principal: Tarte de foie gras et boudin au sel, jarret d'agneau confit (un peu décevant), le ragoût de pattes - hallucinant et un autre plat spécial des fêtes dont j'ai oublié le nom. Le menu varie effectivement selon saisons et lorsque les poissons et mollusques sont à l'honneur, il paraît que c'est incroyable. Je n'ai pas encore eu la chance de l'essayer mais ça viendra.

Votre foie vous supplie d'arrêter de lire?! C'est bon signe.

Il fallait absolument terminer avec le Pouding chômeur qui grésille dans son sirop d'érable. Vos papilles en frétilleront de bonheur.

Ajoutez à ça trop de bouteilles de vin et on avait de la misère à parler à la fin du repas. On a peut-être un peu abusé... Si vous y allez en couple, partagez vos plats si vous prenez la totale. Sinon, ne prenez pas tout le kit à moins d'être un surhomme.

Bref, tout pour plaire à ceux qui aiment la bonne bouffe et les excès comme moi!

10-01-19

Vicky Cristina Barcelona + Amore

Penélope Cruz, Scarlett Johansson, Rebecca Hall.... difficile d'avoir de plus belles femmes à l'écran. La première est, à mon avis, la plus belle femme du monde, Scarlett Johansson incarne la parfaite blonde bohème, en plus d'être une chanteuse talentueuse (allez dans la liste de découvertes musicales, elle y est) et Rebecca Hall, dans ce film représente la fille dite "normale". Celle qui cache bien ses passions mais n'en est pas dépourvue, qui a de bonnes études, un bon mariage, une belle vie (en principe). Mais quand on va chercher au fond, qu'on pousse ses limites, qu'on va chercher la dernière parcelle de non-rationnel en elle....tout bascule.

En fait, ce film nous renvoie surtout à notre propre situation. Sur la vie, SA vie, son bonheur (mais pas le bonheur absolu et toutes ces bizarreries), son amour...est-il réel? habitué? confortable? Est-ce qu'on a des regrets? Croyez-moi, si vous voulez savoir si vous êtes bien avec votre amoureux(se) ou si vous avez des doutes, en écoutant ce film de Woody Allen, vous aurez votre réponse. J'étais d'ailleurs bien heureuse de la mienne! Il y a quelques années, je me serais levée, me serais dirigée vers l'aéroport et aurait acheté un billet aller-simple pour Barcelone. Ciao!

Tout l'imbroglio sentimental auquel nous assistons est bien manoeuvré, les femmes rayonnent dans ce film et on sort un peu sonné de cette belle expérience. On a envie de vivre l'Amore, pur et vrai.
C'est un dernier rappel pour ceux qui sont en train de s'installer dans une vie un peu trop confortable, sans problèmes apparents mais sans passions, et qui un jour atteindront le point de non-retour.

Dans un autre post, je vous raconterai à quel point j'aime l'amour. Comment je suis en amour avec l'amour et son concept. La passion, la créativité, l'amour, l'amitié, l'ART! Toutes ces émotions sont complètement reliées entre elles et nous apportent, quand on les vit, un tel sentiment de bien-être...
En attendant, j'ai très hâte d'aller visiter Barcelona et Gaudi, l'incarnation même de l'art et du romantisme.

Adios!

10-01-18

Épopée Rock

Dimanche dernier, demande de la Demoiselle de 7 ans: est-ce qu'on va au Paladium. Paladium?
Là où il y a normalement le Bingo là? Oui, mais les dimanches, il y a du patins à roulettes. isshhhh.....

Nous avons bien entendu accédé à la demande de notre demoiselle et sommes allé au fameux Paladium sur le magique Boulevard Taschereau.

Je vous confirme que c'était une expérience d'une autre époque. On se serait cru dans un petit canton du Québec, dans une région éloignée où les gens se réunissent après la messe du Dimanche. C'était comme un mélange des années 80 et d'Épopée Rock. Pour les enfants, je dois dire que ça avait l'air trippant. Une discothèque, de l'ambiance club14-18, de la poutine et des adultes pas trop contrôlants. Des conditions optimales pour amuser des enfants de 5 à 18 ans. Ce qui était un peu plus pathétique, c'était les adultes. Patins à 4 roues comme dans l'temps, quelques 'move' de patinage artistique, des courses sur la piste (qui roulait très bien soit dit en passant) mais mon coup de coeur va au monsieur qui patinait en mini-shorts avec son walkman sur les oreilles. Une expérience d'une autre époque je vous dis... mais qui semblait plaire à tout le monde!

Ça a duré une heure, et comme il n'y avait que de la junk pour se nourrir, on est allé casser la croûte ailleurs. La demoiselle était bien contente et ça m'a permis de constater que les patins à 4 roues existent encore et que le Bingo et le Paladium... eh ben ça pogne!

Je vous laisse sur ce hit qui a rempli la piste : http://www.youtube.com/watch?v=nwBbMXYDsXw

10-01-13

Alicia

Mon nouveau hit!


Probablement le vidéo le plus poche pour cette artiste et celui où elle est le plus mal habillé (kit mauve, irrchhh!) mais je ne peux pas m'empêcher de chanter avec elle :)

10-01-11

Cadeau d'anniversaire

Samedi dernier, j'ai bien festoyé mon anniversaire avec mes amis. Cocktail & bouchées chez nous, on s'est tous couché très tard et bien rond.

J'ai reçu tout plein de beaux cadeaux mais je voulais partager avec vous une nouveauté musicale: Diane Birch et son album "Bible Belt". Je l'écoute en boucle depuis 2 jours et ça se laisse très bien découvrir. Un mélange assez particulier d'une voix trop grave sur un visage qui ressemble à Orange Mécanique (juste les yeux là!), une voix qui ressemble à ..... je n'ai pas encore trouvé.

Je vous laisse la découvrir et vous me direz à qui ça vous fait penser!

10-01-07

Confirmation d'emploi

1er cours. Amphithéâtre. Yes. Je suis un peu gênée et donc,  tout à fait sauvage. Ce que je souhaite, c'est me fondre dans le décor et que personne ne se souvienne de moi. J'ai 30 ans, je m'apprête à suivre un cours qui sera probablement le premier d'une longue série et j'ai peur de ne pas faire partie du groupe. Eh oui, y'a des choses qui ne changent pas.

J'arrive avec 25 minutes d'avance (au cas où, tsé), regarde 8 fois si j'ai le bon numéro de local avant d'y entrer, essaie de me trouver la meilleure place, me trouve un banc à 3 distance d'une autre fille qui me semble à peu près normale, et j'attends que le cours commence.

Mais voilà qu'un clone de mon ami Jean-Nic vient s'asseoir à côté de moi et se présente. Son énergie fait qu'on est 4 à se présenter! C'en est foutu de ma transparence mais ma session est partie! J'avais un doublon de ma soeur (mais qui s'appelle Geneviève) à côté de moi, mon ami Jean-Nic avec 10 ans plus jeune et mon ami JFD en arrière....  Bizarre. Mais rassurant en même temps.

Ensuite, épistémologie, sociosémiotique, oeuvres ouvertes, Maupassant, Jauss, Duras. Je suis au paradis.

Ma prof est magique. La française qui est au Québec depuis très longtemps, petit accent, vocabulaire incroyable, théâtrale, intéressante, passionnée. Ça augure bien. J'ai compris pourquoi j'aimais lire le Devoir et ce n'est pas pour les raisons que vous croyez! Je vais apprendre les concepts et les théories qui vont enfin clarifier mes pensées non-structurées. J'ai hâte de lire ce qu'elle a écrit.

Mais j'étais où moi durant ces 10 dernières années?!!! J'essayais d'aimer les ressources humaines. J'aime les humains, leurs comportements, mais ça ne voulait pas dire que j'allais aimer les concepts en ressources humaines! Dire que certaines personnes ne font jamais le grand saut...

Bref, aller à l'école est mon nouveau passe-temps. Ce soir, j'ai confirmé officiellement que ma vie allait prendre un tournant différent, que j'allais découvrir ce qui me passionne réellement et que je vais suivre un chemin qui me mènera je-ne-sai-où encore mais il m'amène dans la bonne direction, ça c'est certain.

Je flotte.

Je trippe.

Je suis heureuse.

Allez en paix.

Papillons dans l'estomac

J'ai des papillons dans le ventre!! Et pas à cause de la bouffe cette fois!

C'est mon premier cours ce soir.....

Je suis énervée!!!!!

Je vous en reparle

Ciao!

10-01-04

Lhasa de Sela

Triste. Très triste. Cette artiste est décédée le 1er Janvier. Elle était (et reste) géniale.

Allez découvrir quelques-unes de ses chansons sur Youtube, vous vous laisserez envoûter.

Télé - vision

Je n'ai pas la télévision chez moi. En fait, je possède l'engin mais je n'ai pas le câble. Pour ceux et celles qui sont sous le choc en ce moment, voici une affirmation bien pire: je n'ai pas le câble depuis 15 ans!!!!!!!!

Je n'aime pas 98% e ce qui est présenté à la télévision. Je peux entre autre critiquer durant une bonne heure ou plus ce qu'on appelle les téléromans.  Ces émissions où chaque personnage a son problèmes, où tout le monde se crie dessus et ne vit qu'un petit moment de bonheur par 10 épisodes, question que l'audience ne se suicide pas en même temps que le personnage. Je n'ai même pas d'antenne pour avoir le 2, le 10 et le 35 (est-ce que c'est encore le 35?!).

Tant qu'à être dans les révélations à la Claude Poirier, en voici une autre : ce n'est pas ça la vrai vie.
Ça ne se passe pas comme dans Annie & ses hommes ni comme dans Virginie, pas plus que dans La Galère. Le monde n'est PAS déprimé comme ça dans la vie. Bon. En tout cas s'il l'est, ça serait peut-être bon de leur montrer autre chose que ces dépressifs et névrosés personnages censés représenter la société moyenne québécoise.

Je suis également obligé de dire qu'il y a pire que les téléromans..... la télé-réalité. Ouch j'ai mal. Voulez-vous vrrrraiment être associés à ÇA?!!! Sans rancune champion.

Bref, vous avez saisi l'idée.

Par contre, j'adooore le cinéma et je dois le confesser, les téléséries. Vous savez, celles qui vous divertissent et qui n'essaient pas de vous montrer à élever vos enfants? Comme par exemple Lost, Mad Men et Heroes. Nous sortons donc la tivi du garde-robe lorsqu'on va visiter la Boîte Noire ou le Blockbusters.

Enfin, toute cette tyrade pour vous dire que j'ai ajouté une section Cinéma et une Livres, et que j'essaierai d'être un peu plus disciplinée et vous faire part de mes suggestions plus souvent. J'espère que vous pourrez trouver quelques idées intéressantes et surtout, divertissantes!!!

Le St-Urbain

Le St-Urbain n'a qu'un seul défaut: sa location. Et c'en est un juste parce qu'on ne veut pas prendre la voiture après avoir bu les vins divins de la carte de cet établissement.

Mis à part ce petit détail, il est parfait. Eh oui, parfait. 

Un décor chaleureux, un service impeccable et une cuisine qu'on redemande, la description pourrait s'arrêter là.

Ben noooon.... j'ai vraiment envie que vous tentiez l'expérience alors laissez-moi vous mettre l'eau à la bouche.

Un mot pour décrire le service: professionnel. L'équipe du St- Urbain est là quand vous en avez besoin, si vous avez envie de jaser, ils entretiendront la conversation, si vous avez envie d'un serveur-courant-d'air, ce sera le cas, et il ne risque pas d'avoir de bêtes erreurs de service qui parfois, peuvent contribuer à gâcher un bon repas.

Côté décor, les ardoises gigantesques avec les plats et la liste des vins (dont beaucoup d'importation privée) sont plus qu'originales et la banquette est idéale pour un souper de groupe. C'est toujours intéressant d'observer le contraste entre le rythme des gens qui mangent et l'action qu'il y a en cuisine. L'équipe s'active sous votre nez et c'est à peine si vous vous en redrez compte!

Maintenant, la bouffe. Mmmmmmmm.....




Jean-François et Cynthia vous présentent le Risotto aux champignons & truffes... Patrick a pris le boeuf braisé et je me suis régalée avec le canard. Je prends rarement le magret au restaurant parce qu'à chaque fois, je suis un peu déçu par le manque d'originalité et le goût du plat mais au St-Urbain, je mange de TOUT; boudin, foie gras, magret, pétoncles, et je pourrais mourir de gourmandise si je restais là durant une semaine!

Tout est toujours parfaitement assaisonné et chaque aliment, soigneusement sélectionné, a son utilité dans la combinaison des assiettes. De plus, contrairement à certains restaurant, tous les plats ont un petit quelque chose qui vous marquera. Il y a, certe, les classiques dont on ne se lasse jamais mais vous pourrez y retourner de nombreuses fois et varier le menu, vous serez satisfait à chaque visite.
Bref, un resto à essayer (et adopter), une expérience que vous apprécierez certainement et je ne suis pas la seule à le dire, toutes les critiques (les vrais là) en parlent et n'ont que des bons commentaires pour le St-Urbain. C'est définitivement le 'success story de 2009*' en restauration!

Vous m'en donnerez des nouvelles!

Le St-Urbain,
96, Fleury Ouest coin St-Urbain
514-504-7700


* The Gazette, Samedi 26 Décembre 2009